That’s what we are, that’s what we do…


Reconnaitre notre nature profonde, ne pas nous cacher devant des idéaux souvent imposé par des autorités qui ont leur propre agenda, voilà une tache ardue. Elle demande la capacité de remise en question, d’analyse de nos préconceptions dans un nouveau cadre.

Pourquoi est ce que je parle de cela ? La raison vient d’un article lu sur skepchick repris sur le blog de Greta Christiana.  (ref : http://freethoughtblogs.com/greta/2011/12/29/why-yes-but-is-the-wrong-response-to-misogyny/)

Qu’il soit bien clair que je condamne sans appel les propos misogynes et odieux qui ont déclenché l’ire de ces dames. Au minimum les modérateurs auraient du bannir les abrutis qui ont été capable d’écrire des propos tels que relatés.  (allant de l’humour sexuel douteux à la banalisation du viol)

Ceci étant, je pense que ces dames se lancent (pas à tort) dans une croisade, bornée, longue et pas forcément gagnée d’avance. D’ailleurs tels les croisés leur cause semble se fanatiser (contre « tous les hommes » qui ne les comprennent pas donc pour moi à tort). Et c’est dommage car leur cause est juste. L’égalité des droits (et devoirs), l’équité des chances sont des valeurs dans lesquels je crois.

Cependant, nous sommes des animaux humains, et nous sommes tous soumis à notre sexe et à ses demandes. Que cela soit par la pression de groupe ou par hérédité. Est ce que cela veut dire qu’il ne faut pas lutter contre ? Bien évidement que non, nous construisons le monde dans lequel nous voulons vivre et donc condamner ce genre de comportement est saint. Mais cela demande un effort. (de société)

Mon point de vu est qu’il ne faut pas se cacher que d’aller contre se genre de comportement c’est aussi d’aller contre « nature » (à défaut d’un terme plus proche de ce que j’entends) et que c’est un but noble mais qui sera difficile à atteindre. D’autant que ce genre de comportement n’est pas l’apanage de l’homme. En effet les femmes, en tant qu’humain, participe tout autant à l’humanité et a ses bassesses. (*) Je pourrais faire ici une liste (puisque je suis un homme et que je subis donc les comportement misandres de certaines femmes) mais ce n’est pas mon propos.

« Reconnaitre ce que nous sommes » et que  « ce que nous faisons nous définis et nous change »(**), pour le meilleur ou pour le pire, est important si nous voulons être plus humaniste les uns envers les autres. L’amélioration de notre rapport à notre prochain est un combat identique à celui que mènent ces nobles guerrières des temps modernes, mais qui à en plus l’avantage de ne pas nous tourner les uns contre les autres, mais de nous unir pour un idéal commun.

(*) La « connerie » ne connais pas de racisme ni de sexisme…

(**) en tant qu’individu mais aussi en tant que société

PS : Le titre vient d’un livre de Star Trek, c’est une citation du capitaine William T. Riker  à un représentant d’une race extraterrestre qui essaye de comprendre pourquoi Riker veut discuter et apprendre à les connaitre alors qu’ils viennent de tuer une partie de l’équipage de Riker.

PPS : deux référence à Star Trek en deux post pour 2012 Yay! 😉

Publicités

2 réflexions sur “That’s what we are, that’s what we do…

  1. Je n’ai pas lu l’article de « skepchick » donc je ne vais pas me prononcer dessus mais m’arrêter seulement sur ton article.

    2 remarques sur la forme et le fond :
    – tabernacle ! Une petite relecture avec correction des (nombreuses) fautes d’orthographe est à envisager 😉
    – ton article est bien. Mais il est vrai que le titre se suffit à lui-même tant il résume bien nos comportements.

  2. Je l’ai écris à chaud et j’ai vraiment très peu de temps pour me relire ces derniers temps… (au travail comme à la maison…)
    Et de plus je suis toujours aussi mauvais en orthographe donc j’abandonne l’essentiel c’est que l’on me comprenne :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s