Marriage princier, témoins de Jéovah et béatification…


Alors que la plupart des jeunes (et malheureusement moins jeunes) filles se sont postées devant leur postes de Télévisions pour voir le mariage/la robe/la cérémonie du mariage de l’héritier du trône fantoche d’Angleterre, pris dans le « star system » établi par la royauté, j’écoutais (en passant, car la gente féminine de ma famille ne fit pas exception et je dus m’en accommoder) avec horreur le choix de lecture de sieur James Middleton (frère de la marié)

« I appeal to you, brothers and sisters, by the mercies of God, to present your bodies as a living sacrifice, holy and acceptable to God, which is your spiritual worship. Do not be conformed to this world, but be transformed by the renewing of your minds, so that you may discern what is the will of God — what is good and acceptable and perfect.

Let love be genuine; hate what is evil, hold fast to what is good; love one another with mutual affection; outdo one another in showing honour. Do not lag in zeal, be ardent in spirit, serve the Lord. Rejoice in hope, be patient in suffering, persevere in prayer. Contribute to the needs of the saints; extend hospitality to strangers. Bless those who persecute you; bless and do not curse them. Rejoice with those who rejoice, weep with those who weep. Live in harmony with one another; do not be haughty, but associate with the lowly; do not claim to be wiser than you are. Do not repay anyone evil for evil, but take thought for what is noble in the sight of all. If it is possible, so far as it depends on you, live peaceably with all. »

– Romans 12:1-2, 9-18

J’ai un ou deux petits trucs a redire sur ce passage bibliques d’arriérés démentiels… Ou, habilement entremêlés dans une morale qui ratisse large (mais qui n’est pas l’apanage des préceptes chrétiens, des sociétés non chrétiennes avaient les même bien avant la venue du sauveur n’en déplaise à certains) on trouve les idéaux  de tout bon fanatique. Une sorte de condensé du bon petit chrétien…

A peine remis de cela j’avais une visite de témoins de Jéhova, dont le nombre est largement supérieur au 144 000 oints qui devaient composer l’armé de Jésus pour la bataille d’Armageddon, que j’ai très gentiment éconduit. (PS : oui je sais ils ont réformé leur mouvement et maintenant le chiffre de 144 000 et associé à une armée « secondaire » qui l’aiderait encore plus… La vache pour un Dieu tout puissant il lui en faut du monde pour combattre un truc qu’il a lui même inventé)

Et pour finir, quel joie immense de voir les larmes des dégénérés de Catholiques qui avaient fait le voyage jusqu’au saint siège (pas les toilettes, le Vatican!!!) et qui se sont vu refuser l’entré… Seul hic, c’est parce que c’était bondé de monde…

Monde de merde… (référence obscure à une parodie de film ou la ouiche Lorraine règne en maitre)

PS : je vous conseil la lecture de l’article Kate et William : 6 765 tonnes de CO2, mais le prince Charles garde la Foi! sur le blog de Valérie Borde, ou l’on apprend que le prince Charles (je passe les titres vous comprendrez pourquoi en lisant l’article) blâme les athées pour la position précaire de la planète (en tout cas les scientifiques depuis Galilée)

PPS : tant que vous y êtes parcourez un peu son blog il y a d’excellents postes, notamment sur Tchernobyl ou sur comment répondre au climato-septiques… et cerise sur le gâteau… c’est en Français donc même ma maman va pouvoir le lire…

Publicités

3 réflexions sur “Marriage princier, témoins de Jéovah et béatification…

  1. Le discours du frère de la mariée ne me choque pas (c’est le discours religieux lénifiant classique). J’ai par contre aimé l’éclairage sur les positions écologiste du prince Charles (lol les titres) teintées (corrompues) de religiosité. Comme le dit la bloggeuse que tu site, George Bush est-il un écologiste athée? Plus fondamental encore, n’oublions pas que les textes bibliques disent que la Création est la disposition de l’Homme et que ce dernier doit croitre et se multiplier, ce qui est une aberration mathématique (croissante géométrique dans un environnement fini). Les singes. Maintenant que nous savons que la Création n’est pas divine on peut jeter ce précepte suranné pour le remplacer par la rigueur d’une gestion scientifique de l’activité humaine garantissant la biodiversité et son auto-évolution.

    • Cher Alain, le terme « arriérés » semble vous avoir choqué, je ne parlais pas de votre groupe mais de ceux qui ont écrit la bible, mais je comprend tout à fait que vous le preniez pour « vous » en tant que groupe au sens large. J’ai offensé la parole sacré c’est ça ? Je ne nie pas qu’il y ait, dans le bible, quelques leçons à tirer. Mais ces leçons peuvent être apprises ailleurs et de façon bien meilleur. (l’humanisme est en mouvance et un texte qui cristallise la morale n’est jamais bon) Vous avez cependant raison, je n’aurais pas du traiter ceux qui ont écrit la bible d’arriérés, ils étaient de fieffé malins, fins psychologues qui savaient utiliser leur savoir pour cristalliser les peurs et les croyances des sociétés et tourner tout cela à leur avantage…
      Ma vision, au travers du prisme qui est mien (donc arriéré d’après votre argument), de l’ensemble des gens qui au nom de leur ami imaginaire cherchent à recruter, enrôler de gré ou de force les innocents dans leur délire collectif est qu’ils sont des « ancres » qui nous retiennent dans un passé que j’aimerai révolu.(Mais qui est loin de l’être)
      Les témoins de Jéhovah, tout comme pour moi l’ensemble des religieux, ont un délire interprétatif de la réalité qui leur est propre. Mais ce n’est pas moi qui me trimballe de porte à porte pour « vendre » mes idées. Vous êtes venu par vous même sur mon blog. (que j’écris principalement pour mes proches)
      Vos semblables m’ont écrit des lettres, sont passés pour essayer de me convaincre que leur douce folie était la véritable voix a suivre…
      Mon interprétation de la réalité, se base, tant que faire se peux, sur les faits tel que je les comprends. Je ne cherche jamais le surnaturel pour expliquer une chose mais commence par regarder si elle peut être expliquer de façon logique et cartésienne. Et même si je n’arrive pas à l’expliquer, suivant le principe du fameux rasoir d’Ockham, j’évalue d’un coté l’hypothèse Dieu et de l’autre l’hypothèse « Ce n’est pas parce que l’on ne comprend pas que cela prouve l’existence divine ».
      Bien qu’élevé dans un milieu catholique, avec un certains respect pour certains hommes d’église que je connais et qui fond le bien, la balance n’a pas cillé d’un millimètre dans la direction de l’hypothèse « Dieu » depuis que j’ai abandonné l’idée du père noël pour regarder la réalité en face.

      Ceci bien entendu vous ne pourrez probablement jamais le comprendre, et j’en suis désolé pour vous… Je vous souhaite cependant d’avoir une vie agréable, profitez en bien, car si ma croyance dans le fait que l’âme n’existe pas (ni Dieu) est vraie, c’est la seul que vous aurez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s