Introspection et métacognition : Les mécanismes de la connaissance de soi


Je viens d’écouter un cours (support de cours ici) et le séminaire (support indispensable du séminaire ici)  correspondant sur le site du collège de France sur l’introspection et la métacognition.

La neuro psychologie est fascinante à bien des égards. C’est une science relativement nouvelle qui dépend, pour avoir des faits qui permettent de confirmer ou d’infirmer les hypothèses émises, de l’évolution des technologies de scrutation de notre cerveau.

L’étude très rapide des théories de Freud, mené lors des cours de philosophie en terminal, m’avait beaucoup marqué. J’ai une fascination particulière sur les processus de la conscience. (Je trouve que tout le monde devrait avoir cette fascination mais apparement ce n’est pas le cas…)

Ci dessous tiré du cours quelques définitions qui peuvent peut être vous donner envi d’en savoir un peu plus…

Quelques éléments de définition
• Cognition: l’ensemble des processus mentaux qui nous permettent de traiter des informations (internes ou externes).
• Métacognition: L’ensemble des connaissances et des croyances que nous possédons sur nos propres processus cognitifs (passés, présents ou futurs); Les processus qui permettent de les manipuler.
– Méta-mémoire: nos connaissances et nos croyances sur nos processus de mémorisation et de récupération en mémoire
• Introspection: (littéralement le regard intérieur) Capacité d’accéder consciemment à nos opérations mentales, et de les rapporter à nous-mêmes ou à autrui.
– Savoir que nous avons compris un théorème
– Juger qu’on est proche de la solution
• Contrôle (méta)cognitif: Capacité de réguler nos propres processus mentaux en fonction de notre introspection
– Changer de stratégie
– Faire plus attention

et pour finir quelques questions centrales dans le domaine de la métacognition qui seront dévellopé dans la suite du cours  de Stanislas Dehaene

• Les jugements métacognitifs sont-ils toujours véridiques?
– Quand avons-nous un authentique accès introspectif à notre état mental?
– Quand construisons-nous des fictions mentales?
– Pourquoi n’avons-nous pas conscience que ces représentations sont fictives?
• Quel est le format de notre connaissance de nous-mêmes?
– Existe-t-il un registre spécial de la connaissance de soi, ou bien utilisons-nous les
mêmes processus pour coder « soi-même comme un autre »?
– Les connaissances métacognitives sont-elles nécessairement conscientes?
• Quelle architecture mentale et cérébrale sous-tend les jugements métacognitifs?
– Quels sont les indices utilisés dans ces jugements?
– Peut-on modéliser la prise de décision métacognitive comme une sorte de décision
perceptive, mais fondée sur des indices de plus haut niveau?
– Quelles sont les aires cérébrales concernées?
– L’architecture de la métacognition est-elle propre à l’espèce humaine?
• Quelles sont les conséquences pratiques de ces recherches?
– notamment dans le domaine de l’éducation (savoir ce que je ne sais pas)

 

Dans le séminaire, tout aussi intéressant, Lionel Nacache explique les deux circuits qui existent dans le cerveau et qui nous permettent, l’un de reconnaitre la personne qui se trouve en face de nous (le circuit dit de la route ventrale donc par le bas du cerveau )et l’autre qui détermine notre relation avec la personne.(circuit que j’appellerai haut ici)

Si l’un de ces circuits est endommagé et ne fonctionne plus, par exemple le circuit du haut du cerveau, on sait que l’on est familier avec la personne qui est en face de nous mais on ne sait pas qui elle est,  c’est que l’on appelle la prosopagnosie.

A l’inverse si c’est le circuit du bas qui est « endommagé », alors on sait qui est la personne, par exemple on reconnait sa femme, mais elle ne semble pas réelle. Ce qui donne lieu à des gens atteint de maladies dans lesquels ils voient leur femmes comme ayant été changé par un robot ou un extraterrestre… Ce syndrome est appelé capgras.

Je vous conseil le visionnage, un peu long (un peu plus de deux heures) du cours et du séminaire. On y apprend des choses intéressantes. (mais je dis cela d’à peu prêt tout les cours du collège de France… lol)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s