La légende du Hamster qui ne supportait plus le mensonge de Noël


Arrivé avec peine sur le plateau Matheyzin (pour ceux qui ne savent pas c’est dans les Alpes) me voici transformé en Hamster, ou presque… Une infection quelconque m’a fait gonfler le dessous de la mâchoire… J’ai donc une tête de hamster (et un bon mal de crane…)

J’ai aussi beaucoup à dire, comme à chaque fois que je branche la télé, surtout à l’approche du grand mensonge de Noël. La magie doit elle absolument passer par un vieux monsieur imaginaire vivant au pôle Nord ? Qu’importe me direz vous, ce qui est important c’est de se retrouver et de faire la fête… Certes mais ne pourrait on le faire en évitant de se baser sur une légende urbaine pour enfant basé sur le mensonge ?

Quelle message doit comprendre un enfant qui apprend qu’on lui a mentit pendant les premières années de sa vie ? Est ce une étape nécessaire ?

j’entends aussi des prêtres qui utilisent la phrase : « désertion spirituel » pour expliquer les églises vident… Ce kidnapping injuste de la spiritualité pour y associer la métaphysique d’une religion ou d’une autre m’irrite au plus haut point. Je me propose donc de vous citer quelques phrases qui ne manquent pas d’esprit mais toutes écrites par des gens non croyants!

Bertrand Russel :

« When you are studying any matter or considering any philosophy, ask yourself only : What are the facts ? and what is the truth that the facts bear out »

« Quand vous étudiez un sujet ou un autre ou considérez n’importe quelle philosophie, demandez vous seulement : Quels sont les faits?  et quelle est la vérité que les faits supportent. »

Voltaire :

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. »

Neil de Grasse Tyson : (lorsqu’on lui demande ce qu’il ferait la veille de son exécution après avoir tout perdu…)

« I would request that my body in death be buried not creamated so that the energy content contained within it gets return to the earth so that flaura and fauna can dine upon just i have dine upan fauna and flaura throught my life. »

« Je ferais la requête que mon corps soit enterré et pas brulé pour que l’énergie qu’il contient retourne à la terre et que la faune et la flore puisse s’en repaitre tout comme je me suis repu de la faune et de la flore tout au long de ma vie. »

et je finis par Carl Sagan :

« Nous sommes comme des papillons qui battent des ailes pendant un jour en pensant que c’est l’éternité. »

« Quelque part, quelque chose d’incroyable attend d’être connu. »

« Tu es fait de cent mille milliards de cellules. Nous sommes, chacun d’entre nous, une multitude. »

Et si tout cela ne vous a pas convaincu pourquoi ne pas regarder cette petite vidéo ou Carl Sagan démontre que la spiritualité n’est pas morte. L’humain ne l’a pas déserté, peut être ne se rend il plus dans les églises pour prier un être imaginaire mais à l’instar du père noël peut être est il temps pour l’humanité de grandir et de se rendre compte que le mensonge des religions est moins intéressant que la spiritualité que l’on peut ressentir en regardant ce que notre espèce a accompli par elle même, sans aide aucune du divin esprit…


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s