L’Asie ne compte pas beaucoup d’Athées…


D’après le bog ici il semblerait qu’omis au Vietnam les asiatiques soient majoritairement Théistes Déistes… (Le Bouddhisme étant quand même Théiste n’en déplaise à certains…)

Ça fait pas beaucoup de monde « éclairé » tout ça… On a encore du boulot…

Country N Religious Not A Religious Person A Convinced Atheist
Japan 319 37 60 3
S Korea 298 37 61 3
China 70 91 9 0
Taiwan 224 50 41 8
Vietnam 226 62 15 23
Hong Kong 160 100 0 0
Thailand 1484 34 66 0
Malaysia 240 78 20 2
Advertisements

7 réflexions sur “L’Asie ne compte pas beaucoup d’Athées…

  1. Greu ! j’ai juste dis que le Boudhisme n’est pas Théiste dans le sens ou les religions Théiste ont un Dieu qui est a l’origine de tout et qui intervient dans notre monde… Le Boudhisme est un peu a part car polythésite et dont la tête n’est pas un dieu a l’origine de tout mais le premier être humain à avoir atteint le statu d’être divin… c’est de l’évolution en quelque sorte… :p

  2. D’accord avec Markus … Le boudhisme est une philosophie …

    Par contre, beaucoup de ses dérivés (ou variations) sont devenus polythéistes : l’hindouisme, le shintoisme (ou le boudhisme tel que pratiqué au Japon) …

    • Euh les gars… Ils croient en la réincarnation… Ils pensent que l’on peut s’éveiller a un monde au delà de ce que le plus intelligent d’entre nous peu percevoir… (c’est plutôt mystique non ?)
      Je m’insurge sur le fait que l’on puisse dire que ce soit une philosophie. (littéralement amour de la sagesse) puisque la croyance de base recherche le bonheur et non la sagesse… (d’où tout le tintamarre avec l’éveil et la réincarnation)
      Comme toutes les religions ils ont des fanatiques complétement barrés et d’autres plus soft qui vendent leur philosophie de vie comme n’étant que ca… Il n’empêche que c’est un regroupement de personnes autour d’une doctrine (cf. wikipédia par exemple pour la liste de leurs règles) qui prêche le surnaturel… pour moi c’est la définition d’une religion… Je sais ce n’est pas la définition officiel (Il n’existe pas aujourd’hui de définition qui convienne à tout ce que l’usage permet d’appeler religion.[5] La religion peut être comprise comme une manière de vivre et une recherche de réponses aux questions les plus profondes de l’humanité, en ce sens elle se rapporte à la philosophie.[6] Mais elle peut aussi être vue comme ce qu’il y a de plus contraire à la raison et jugée synonyme de superstition. Elle peut être personnelle ou communautaire, privée ou publique, liée à la politique ou vouloir s’en affranchir. Elle peut aussi se reconnaître dans la définition et la pratique d’un culte, d’un enseignement, d’exercices spirituels et de comportements en société.)

      N’empêche, ils croient à la REINCARNATION… c’est comme le paradis et l’enfer, c’est peut être vrai, mais ca a quand même tellement peut de chance de l’être que c’est négligeable… :p

  3. Désolé Thierry : pas la réincarnation mais la renaissance.
    Coup de Wiki : « Conformément à la philosophie bouddhiste, ce n’est ni le même, ni un autre qui renaît. Ce n’est donc pas, comme dans le principe de la réincarnation, une âme immortelle qui se « réincarne ». En effet, la notion de réincarnation implique l’existence d’une âme immortelle qui entre et sort d’un corps et entre à nouveau dans un autre, mais, selon la croyance bouddhiste, il n’existe rien de tel. Ce qui subsisterait après la mort ne serait pas une « âme », mais une énergie psychique qui réapparaîtrait ensuite sous une autre forme lors de la renaissance ».

  4. A bien des égards, compte-tenu de l’ensemble des valeurs relayées, ensemble qui pourrait être vu comme une doctrine, et compte-tenu du nombre de personnes qui en sont « fan » (il existe aussi pour ce cas précis des extrémistes), il en faut peut pour classer « Star Trek » comme une religion …
    Ceci dit, il paraît que le football en est une dans certains pays … Chacun sa croix (oups !) 🙂

  5. Je lis : « énergie psychique qui réapparait lors de la renaissance… », c’est un truc aussi compliqué que la trinité non ? pas prouvable donc pas niable ? Pour moi = Bullshit religieux…
    Star Trek maintenant puisque tu pense que nous y vouons un culte s’apparentant à la religion. C’est une série qui n’a pas d’autres but que d’inciter à être plus humaniste et philosophe. En cela cela n’est pas une religion (à mon sens). C’est une série qui incite à se poser des questions. Contrairement aux religions qui apportent des réponses toutes faites la séries explore les connaissances sur un sujet ou un autre et proposent les hypothèses les plus humanistes. Mais même cela est souvent mis en exergue comme n’étant pas toujours le cas. Dans le cadre de leur monde (qui n’est pas le notre puisque la physique dans Startrek est fausse) l’histoire raconté à donc un but noble, l’amélioration de l’humanité comme utopie futuristique.
    D’ailleurs, contrairement à ce que j’aimerai, les nombreuses séries de Star Trek aborde (souvent) le coté religieux qu’il soit fanatique ou admirable voir même basé sur des vrais Dieux ! (ou d’entités qui s’en rapproche suffisamment pour que nous la différence soit minime…)
    L’emblème qui représente Starfleet dans StarTrek est l’IDIC. qui signifie Infinite Diversity in Infinite Combinaisons. C’est une ode à la diversité et aux richesses que cela amène de s’y ouvrir. Rien à voir avec un message pseudo religieux. (bien que cela pourrait les Vulcains sont très religieux avec leur Kathra etc… )
    C’est une philosophie de vie. Qui n’apporte que le réconfort de savoir que l’on sera plus riche (au moins intellectuellement) si on s’ouvre à l’autre que si on lui fait la gueule (la guerre ou autre…)
    Reste la religion de l’argent que Paramount comprend bien et qui nous pond le dernier film sacrifiant justement ce qui faisait de Star Trek une série qui incite à l’utopie d’un monde meilleur par nos actions, pour tomber dans le jeunisme des héros élus qui sauvent le monde par eux même…

    Longue vie et prospérité !
    Titi

  6. Petite référence sur le site http://atheisme.free.fr/Themes/Bouddhisme.htm.

    « Pour le bouddhisme, il n’existe ni âme éternelle, ni Dieu, ni dieux créateurs. L’absence de divinité n’est pas un postulat, mais la conséquence du principe de la production conditionnée : « rien n’est sans cause et rien n’est sa propre cause ». Le bouddhisme peut donc être considéré, de ce point de vue-là, comme une philosophie agnostique, voire athée. »

    Chacun est libre d’avoir son avis …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s