‘Ce monde est le notre est c’est nous qui en faisons un paradis ou un enfer’


Cette citation est de Bertrand Russel, prise dans « To set Prometheus free » de AC GRAYLING (cf. poste d’hier)

Je paraphrase la conclusion de l’argument :

(…) La vision qui entrainera l’accomplissement d’un paradis humain sur une terre « humaine » sera selon Russel « Inspiré par ce que la vie humaine, sera heureuse des possibilités de création qui lui seront accessibles, vivant dans un monde libre rempli d’initiatives et d’espoir. Elle aimera l’humanité, pas pour le spectacle qu’elle donne ou a donné mais pour ce que l’imagination montre qu’elle peut être. »

Et cela mes amis est le thème central du message d’une série que ceux qui me connaissent ont peut être entendu parler… Star Trek…

lol

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s